mardi 9 février 2010

Qui Encore?


Keith Moon.

Moon-the-loon.

Le batteur fou de The Who.

Hyperactif, destructeur, excessif et dangereux.

J'ai une théorie (que Boris V. entrerait facilement dans sa pataphysique) que certains Hommes cessent de maturer cérébralement à un relatif jeune âge. Les femmes seront toujours en avance sur nous là-dessus. Mon père est décédé à 62 ans mais il semblait avoir plafonné dans son énergie, dans ses envies, dans ses élans vers l'âge de 16. Moi je me situe autour de 18. Depuis mes vingt ans je peux avec assurance voir dans mon regard moins d'intelligence au fur et à mesure que je vieillis. Et mon parcours de vie le démontre bien aussi. Je souhaite évidemment que mon fils soit plus mature encore et idéalement ne plafonne jamais.

Keith Moon doit avoir plafonné vers l'âge de 12 ans.

Keith était un enfant hypercatif dôté d'une grande imagination. Ses rapports scolaires n'étaient guère encourageants. Ses professeurs d'art allant jusqu'à le qualifier d'«attardé artistiquement» et d'«idiot à bien des égards». La seule chose capable d'intéresser Moon reste la musique. Ses parents lui achètent donc une batterie afin qu'il puisse canaliser ses énergies et ses pulsions destructrices.

Il se gagne une place dans le groupe de Pete Townshend en le narguant. Suite à un concert de son groupe il va le voir et lui dit qu'il est bien meilleur que le batteur actuel de son band. Townshend le met au défi d'aller à la batterie et de faire mieux. Il monte sur scène et détruit la batterie au complet à la fin d'un numéro endiablé. Townshend dit tout de suite qu'il a besoin de cette énergie dans le band et l'engage. Il a 17 ans.

Une fois la carrière de The Who bien en scelle, il se gagne rapidement la réputation de tout détruire, des batteries aux chambres d'hôtels dont il se plait à faire exploser les toilettes avec des bâtons de dynamite. Lors de la tournée du groupe aux États-Unis, Moon avait organisé une fête dans un hôtel du Michigan pour son vingt-et-unième anniversaire, après un concert du groupe. La soirée se déroulait tranquillement (à l'exception de multiples combats de nourriture) jusqu'à ce que des membres du groupe Herman's Hermits (qui était en tournée avec les Who) se mirent à enlever le pantalon de Moon. Ce dernier, ne portant pas de sous-vêtements, fut pris d'une terrible gêne. C'est en voulant partir en courant qu'il tomba face contre terre et se cassa une dent. Les convives quittèrent la salle où se déroulait la fête et saccagèrent l'hôtel en renversant les distributeurs automatiques et en dérobant les extincteurs des voitures.

Dans un autre concert, alors que les Who ont l'habitude de finir leur spectacle avec des explosions (tout en détruisant leurs instruments) Moon n'avertit pas les autres membres du groupe et triple la dose d'explosif en cachette. Townshend en perd l'audition de l'oreille droite pour toujours.

Dans un autre hôtel, Moon prend le volant d'une Lincoln Continental et fonce dans la piscine avec.

Le 4 janvier 1970, Moon est impliqué dans un incident à l'extérieur du pub du Red Lion dans la ville d'Hatfield dans le comté de Hertfordshire. En essayant d'échapper à un groupe de skinheads de plus en plus hostiles et qui avaient commencé à s'attaquer à sa Bentley à la sortie d'un pub, il tue son garde du corps et ami dans un accident de voiture. Le médecin légiste déclare que la mort du garde du corps était due à "un accident" Moon ne fût pas tenu responsable après avoir été accusé de l'avoir tué, mais ce souvenir le hantera par la suite.

«idiot à bien des égards» disait l'autre. Attardé aussi.

Lors d'un concert de la tournée Quadrophenia en 1973, un fan du groupe lui présente une « nouvelle drogue » géniale quand un demi-cachet est consommé avec du cognac, ce à quoi Moon répond : « Attends, tu sais qui je suis ? Je suis Keith Moon ! Je prends pas un demi-cachet, j'en prends un entier, moi ! » avant de s'exécuter. Il s'effondre en pleine chanson. Il a ingurgité un tranquillisant pour gorille. Townshend le ranime momentanément mais il s'effondre à nouveau sur sa caisse claire et on doit le sortir. Un fan finit le spectacle pour lui à la batterie. Moon met deux jours à s'en remettre, durant lesquels, transporté en chaise roulante et incapable de parler, il doit subir les sarcasmes de Pete Townshend.

Banni des studios par les gérants du groupe car il faisait tout pour déconcenter les autres membres de The Who, il revient de temps à autre en cachette. On entend Townshend lui dire "I saw ya" à la fin de la chanson Happy Jack.

Une autre fois, il remplit d'eau une de ses caisses avant d'y placer des poissons rouges.

C'est Keith Moon qui trouve, par jalousie, le nom de Led Zeppelin. Connaissant Jimmy Page et John Paul Jones qui lui ont préféré John Bonham à la batterie, il prédit que la carrière de leur band coulera tel un "zeppelin de plomb" (l'histoire ne lui a pas tellement donné raison...).

En 1971, il a un rôle dans le film de Frank Zappa : 200 Motels : il joue un travesti peureux déguisé en bonne-sœur. En 1976, il interprète la chanson des Beatles When I'm Sixty-Four pour la bande-son du documentaire All This and World War II. En 1973, il joue dans le film That'll Be the Day en incarnant un batteur résidant dans un camp de vacances durant les premières années du rock 'n' roll anglais. Il apparaît aussi dans la suite, Stardust en 1974. En 1975, il tient le rôle d'Oncle Ernie dans le film Tommy de Ken Russell, tiré de l'opéra rock du groupe. Il aurait dû tenir un rôle dans le film Monty Python's Life of Brian, et demeurera dans les Caraïbes avec eux durant l'écriture du scénario mais il meurt d'une surdose de médicament avant le début du tournage.

Moon avait un style bien particulier et a laissé quelques uns des meilleurs morceaux de batterie du rock ’n’ roll à nos oreilles. Il est encore de nos jours considéré comme l'un des plus grands batteurs de l'histoire du Rock, d'une grande inventivité rythmique et d'une puissance hors du commun.

Moon a inspiré le personnage de Animal dans les muppets.

Moon, dont la vie ferait une tragicomédie dévastatrice au grand écran si elle était tournée, est présentement un projet de film co-produit par Roger Daltrey.

Mike Myers serait anticipé dans le rôle du batteur. Nicolas Cage et Tim Roth insteraient pour jouer Pete Townshend. (Deux bons choix en ce qui me concerne)

Moi j'insisterais sur Jason Schwartzman qui ressemble déjà à Moon comme deux gouttes d'eau pour le rôle de l'animal, Moon.

Chose certaine il y a de la matière à film dans sa courte vie.

Intense et bruyante.

Mais jamais ennuyante

5 commentaires:

Cybèle a dit…

Jones vous êtes une vraie encyclopédie biographique. C'est la raison principale qui me fait fréquenter votre bloque. Elles sont toujours bien faites et remplies de liens qui appuient vos dires.

Merci!

Jones a dit…

Merci des bons mots :)

Avouez tout de même que Schwartzman (dernière photo) est la copie conforme de Moon non?

Cybèle a dit…

J'avoue.

Belle trouvaille Jones.

Jones a dit…

Je vais me recycler en agent de casting :)

Cybèle a dit…

Pourquoi pas?