jeudi 18 février 2010

Gogol Bordello à Montréal!!!!


...et j'irai les voir pour la troisième fois...

Ça se passera au Métropolis le 18 avril et ce sera extraordinaire. Comme toutes les fois. Parce que Eugene Hütz est le roi des entertainers. Le Wonderlust King.

Je vous ai déjà dit que ce groupe me faisait capoter?

Nés de la rencontre de la musique tzigane traditionnelle des Balkans et de l'est de l'Europe avec le punk new-yorkais, les sons et l'énergie de ce band a fait des Gogol Bordello les créateurs et les chefs de file d'une nouvelle mouvance : le Gypsy punk. En fait, la plupart des musiciens de ce groupe sont des immigrants d'Europe de l'Est (Russie, Ukraine...).

Croisé entre Mano Negra, The Clash, Jimi Hendrix et Emir Kusturica & the No Smoking Orchestra, Gogol Bordello est notamment connu pour son sens du spectaculaire qui anime chacun ses concerts grâce à l'énergie débordante d'Eugene Hütz, le chanteur moustachu. Deux très charmante chanteuses/danseuses/percussionistes (Pam Racine & Elisabeth Sun) animent aussi leurs spectacles déjantés. C'est mille fois mieux qu'une journée au cirque. Sergey Ryabtsev avec son air de père noël est une force incroyable au violon et aux choeurs. Yuri Lemeshev est rendu indispensable à l'accordéon. Oren Kaplan, guitariste Israelien rhytme sa guitare électrique sur celle acoustique de grand Eugene. Thomas Gobena, un éthiopien de New York est solide à la basse. Eliot Ferguson, de New York aussi est extrèmement original puisqu'ils doit constamment s'ajuster aux percussions jouées en parralèlle par les deux danseuses ou par Eugene lui-même.

Une soirée en leur compagnie c'est comme trois rencontres chez le psy.
J'imagine.
Faudrait que j'essaie le psy.
Mauvaise comparaison.

C'est comme une grande rasade de whisky.
Tiens voilà une comparaison qui me sied davantage.

Eugene a fait l'acteur récemment dans Everything is Illuminated, l'adaptation cinématographique de l'excellent roman de Jonathan Safran Soer. Sans la moustache (un choc!). Il vole toutes les scènes. Il a aussi joué pratiquement son propre rôle dans le premier effort cinématographique de Madonna.

Les deux fois avec son band quelque part dans le film.

Parce que si Hütz domine l'ensemble, il reste un gars d'équipe.

Nous serons 4 cavaliers de la canette le dimanche 18 avril au Métropolis.

Le bon docteur Fripon Sôgrenu
Saturnin Michaud
Patchouli Goyette
Ce bougre de Jones.

On aura 15 ans de moins après le show.
Et quel tonique ces heureux fous nous auront fait passer dans le corps.
(Toujours un peu plus défraichi année après année qu'on le veuille ou non)

1 commentaire:

Julinthesky a dit…

Génial ton billet! J'te link ça partout demain matin.

J'ai tellement hâte, les deux autres fois j'les ai manqué, mais là chu là!!