vendredi 26 mai 2017

Roger George Moore (1927-2017)

Le père de Roger Moore était policier. C'est en investiguant le domicile d'un réalisateur de film que M. Moore met en contact son fils avec le suspect. Il sera figurant dans Ceasar & Cleopatra , la version de 1945. Il a 18 ans. Les femmes le trouvent si beau entre les prises que le réalisateur choisit de lui payer des cours de théâtre. Il y étudiera avec Lois Maxwell, future miss Moneypenny.
Ces cours seront interrompus par la guerre et Moore y sera second lieutenant puis, capitaine déployé à Hamburg.

À son retour, il sera principalement mannequin pour des publicités papier. Ses amis le surnomment The Big Knit, puisqu'il pose surtout pour des chandails de laine. Tenue qu'il portera toute sa vie. grand amateur de ski.  Il fait sa première apparition télé dans un téléthéâtre en direct en 1949 et signe pour 7 ans avec MGM. Ses films sont très négligeables. Il se décrit lui-même comme NBG (not bloody good). Après deux ans, on le remercie.
Il signe alors avec Warner Bros qui lui fait faire des publicité, le fait tourner un peu dans des rôles mineurs et le place à la télé. 

Il y fera sensation.

Il y embrassera le succès. Après sa série The Alaskans, il est même si populaire auprès des femmes qu'on le fait présider des concours de beauté. Il tourne dans Maverick et sous la main d'un jeune Robert Altman. Ironiquement, Sean Connery, pas encore un James Bond, a auditionné pour le rôle qu'aura Moore dans cette série.

En 1962, alors que Connery fait un malheur en tant que 007, Moore devient Simon Templar pour la télé dans la série The Saint. Un autre gros succès populaire. Son visage est maintenant connu aussi en Amérique, Roger Moore sera une star internationale autour de 1967. Il sera des Persuaders entre 1971 et 1972.

En 1966, Connery a déclaré ne plus vouloir incarner Bond bien longtemps. On considère alors Moore pour le remplacer, mais celui-ci est aussi producteur (acteur et réalisateur) pour sa série The Saint et son engagement s'étend jusqu'en 1969. On engage alors George Lazenby pour incarner le second James Bond. Son rêgne ne durera qu'un film. Comme Moore est toujours producteur de sa série suivante (The Persuaders), Connery revient sur sa décision et sera une dernière fois James Bond. Quand Connery se fait plus clair sur ses envies de départ, Albert Broccoli rencontre Moore en août 1972 et lui demande de se couper les cheveux et de perdre du poids. Moore en est outré mais s'y résigne. Il sera le troisième agent 007.

Il tournera son tout premier en 1973 et en tournera 6 autres, réussissant à intégrer son sport préféré (le ski) dans l'un de ceux-là, entre 1974 et 1985. Moore sera le plus vieux James Bond, l'ayant joué de 45 à 58 ans. Il sera aussi celui qui l'aura joué le plus souvent. Il était le plus candide, toujours à la limite de décrocher ou de vouloir faire rire. Moore refusait presque de se battre, surtout contre des femmes, jugeant qu'il n'avait pas du tout cela en lui. Il ne se considérait jamais bon acteur, tout simplement chanceux. Le Bond de Moore était le plus amusant, avec ses répliques espiègles, son instinct de détective et son esprit vif. Il était le James Bond de ma génération. Mon préféré.

Il fera quelques autres films ici et . peinant à faire oublier Bond ou Templar. Il fait un cameo pour la Panthère Rose pour se moquer de lui-même. Il tourne encore un peu, mais pas tant.  Il fait de la pub pour la poste au Royaume-Uni.

Il était ambassadeur de l'UNICEF et fier membre de la protection des animaux. Il a été fait chevalier du fantasme ou quelque chose du genre (whatever that means) par la reine.

Un homme plein d'humilité et de classe nous as quitté.
Lois Maxwell, amie de longue date et miss Moneypenny à l'écran, qui avait cotoyé les deux à l'écran, disait de lui qu'elle le prendrait comme époux, et Sean Connery comme amant.

Il a perdu son combat contre le cancer mardi dernier.
Il avait 89 ans.

jeudi 25 mai 2017

On a Éteint des Phares d'une Belle Lueur

Il y a ce crétin fini qui a parlé du bien et du mal. Comme si on était tout noir ou tout blanc. Un autre imbécile heureux avait fait de même après le 11 septembre 2001.

Depuis, on se concentre beaucoup sur la définition de l'un et de l'autre.  On réinvente le bien et le mal. On cherche peu entre les deux. On a rendu le monde bipolaire. Tout est maintenant sans nuance.

Pour le religieux, le bien est dicté par des fantômes. Et on se doit de créer de nouveaux fantômes. Le mal, c'est le style de vie contraire à sa religion-poison.
Pour l'occidental, le bien c'est aussi un autre type de religion. Le mal lui parait plus clair. C'est celui qui tue sans discrimination. Et pourtant...
En quoi ce mal est-il tellement différent de celui des ennemis de l'occident? Quand le Japon a bombardé Pearl Harbor, il visait des soldats, des adultes en âge de se battre et de tuer. Quand les États-Unis ont bombardé Nagasaki et Hiroshima, ils ont visé absolument tout le monde. Les bébés aussi. Quand les États-Unis ont visé le Vietnam, ils ne posaient pas de questions. Ils brûlaient les maisons en paille, avec toute la famille dedans. Sous Reagan, en Amérique du Sud, c'était massacres souterrains sur massacres souterrains. Sans scrupules. Quand ils ont assassiné Allende...bon, je m'arrête. Le blanc d'Amérique tue beaucoup, lui aussi, sans discrimination. Vous comprenez le point.

Mais viser précisément l'enfance, la pré-adolescence, l'adolescence?...

Ce qui s'est passé à Manchester est une nouvelle définition de l'abyssale horreur.

Il ne se fait pas plus lâche, plus animal, plus insecte, que ça.

Saffie Rose Roussos avait 8 ans. C'était probablement le plus beau jour de sa vie.
Conclu par sa violente mort. La plus absurde des morts. La plus idiote. La plus sale et la plus conne. Il n'y a pas de mots pour qualifier ce que ce parfait loser a fait au spectacle d'Ariana Grande. Ils sont 22 à avoir perdu la vie pour rien.

Cet animal a attaqué la jeunesse, la femme émancipée, le plaisir nu, le monde entier. Si il n'y avait pas tant de yeux sur nos écrans, je me demande parfois si ces ratés tueraient aussi tant. "Sorry for having invented the computer" disait un poète avant hier.

Il n'y a presque plus de lecture à faire de ces événements. C'est toujours une fiente de mouche dans le livre de la vie que l'on tente de lire tous ensemble.

Enfin pas tous ensemble...

Y a toujours de très affreux lecteurs. Donald Trump, le cancre en chef, a placé dans son axe du mal l'Iran. La semaine même où ce pays se (re)vote un président modéré, ouvert sur le monde. Oh il n'est pas parfait Hassan Rohani, mais il est déjà bien moins pire que d'autres au même poste. On ne peut pas dire la même chose du président des États Désunis. Si le ridicule tuait, Trump serait mort vers 1972. Bientôt les pays voulant accueillir le président des États-Unis voudront passer leur tour et préfèreront attendre le prochain.

Je sais je mélaneg pommes, oranges et oignons, mais comment ne pas perdre son latin face à l'inimaginable?

Latin...phare...je vous parle de choses mortes.

Le lendemain de la lâche attaque à Manchester, c'était la première journée de crème glacée en Angleterre. Et personne ne s'est empêché de se satisfaire. Le ciel a fait un pied de nez à la nuit sombre de la veille et le plus beau des bleu peuplait son plafond. Mère nature avait choisi son camps. 22 morts inutiles sous le chapeau, Manchester se léchait les plaies.
La lumière défiait les heures sombres.

Personne ne devrait se prétendre gardien du phare.
C'est pas pour rien qu'ils ont peu à peu disparus, les phares.

C'est parce que la lueur des phares n'existe maintenant que dans les regards.

Saffie c'est ma fille.
Saffie c'est mon fils et sa blonde qui iront voir les Chainsmokers le 1er juin prochain au Centre Bell.

J'y penserai.

Et là-dessus, les insectes, ont gagné.
Ils ont ont planté leur dard dans nos inquiétudes quotidiennes.

Ils nous feront penser aux mortels moustiques qu'ils sont.
Sans âme.
Sans rien.
Des riens.

Qui effacent des touts.

Le bien, c'est quand on se couche heureux, aimé et aimant.
En harmonie avec la vie.
Le mal, c'est l'absence de bien.

Et à sa source, la jalousie.

Si cette vie était un film, je songerais à quitter la salle.
La vie est devenu un snapchat douteux.

Ce qui est bien pire.

Pour que l'effet politique soit moindre, les populations doivent être solides.

L'État Islamique se réduit comme peau de chagrin.
Un chagrin qu'on nous as cette semaine tous imposé.

Pendant ce temps, Phillipe baise les pieds des monarques Saoudiens,,,

We will never be divided.
MCR and everywhere.

Rien n'est normal dans tout ça.

mercredi 24 mai 2017

Francesca Annis

Francesca est née à Kensington en Angleterre, de parents acteurs (occasionnel dans le cas du père) et aussi chanteuse (dans le cas de sa mère). Maman était issue d'une riche famille d'origine brésilienne et c'est au Brésil que le jeune Francesca passe les 6 premières années de sa vie, où ses parents gèrent un club. où sa mère y chante le blues.

Elle retourne en Angleterre à l'âge de 7 ans et y sera entraînée pour devenir ballerine. Comme elle est d'une extrême beauté, elle se fait vite remarquer et dès ses 16 ans, on la recrute pour jouer dans des films. C'est dans Cleopâtre en 1963 qu'on la remarque pour vrai, alors que le film rapporte beaucoup et est visionné partout dans le monde. Elle y incarne une jeune aide de son altesse (à 53:48 ici).  Elle est alors toujours plus danseuse qu'actrice.

Elle réunit les deux passions dans la comédie musicale (au théâtre) Passion Flower Hotel. Elle joue dans des films familiaux et resplendit toujours de beauté.

Francesca fait Estella dans une version de Great Expectations pour la télé et présente aussi des émissions pour enfants pour la télé anglaise.

Elle joue dans près de 10 autres films avant de se faire vraiment remarquer dans Macbeth de Polanski. Elle est maligne au volant dans Penny Gold, avant de commencer une relation amoureuse sérieuse avec le photographe Patrick Wiseman. Ils ont ensemble trois enfants et elle lève le pied sur sa carrière  pour les élever. Elle fera surtout du théâtre dans les années 70, du Shakespeare, des comédies musicales, du Tourganiev. Elle fait aussi de la télévision depuis 1964 et en fera toute sa vie. Elle gagne même en 1979 le BAFTA de la meilleure actrice pour la télé.

Elle fait un retour au cinéma au début des années 80 dans le film fantaisiste Krull. Le film met en vedette aussi Freddie Jones qu'elle retrouvera bientôt dans une autre fantaisie. Krull de Peter Yates met en vedette de jeunes Liam Neeson et Robbie Coltrane dans des rôles secondaires et à leurs débuts. À la télévision, elle touche à Agatha Christie.

Les deux films suivants seront des risées. Dune  (avec Freddie Jones) est une déception majeure pour les fans du livre de Frank Herbert de 1965. Francesca y joue Lady Jessica, la splendide moitié du couple royal de ce monde parallèle, Les critiques accusent même les comédiens partageant les scènes avec elle (sauf son époux à l'écran, Jürgen Pruchnow) de paralyser devant son élégance. D'autres accusent Lynch de lui faire dire ses lignes dans le souffle d'une actrice de film porno. Ces gens ont trop vu de porno. Ou moi pas assez. Je la découvre. J'en suis amoureux fou. Même si je ne découvre pas tout de suite que son visage ne plie plus. Le film sera dans le trou de 10 millions. Mais moi je l'achèterai 30 ans plus tard, l'aimerai beaucoup. Encore aujourd'hui.

En 1986. je suis ravi de voir que deux artistes que j'aime beaucoup seront réunis à l'écran: Prince et Francesca Annis. Le film est toutefois un véritable fiasco. Une vraie gaucherie d'apprenti. Et le talent de Francesca Annis fameusement gaspillé. On ne sait trop comment la placer dans le film et elle est plutôt décorative. mais toujours excessivement belle. Le film est si mauvais qu'il rafle 5 razzies, récompensant les pires films d'Hollywood, dont ceux du pire film et du pire réalisateur. Annis est épargnée, elle qui a très peu de temps écran, de toute manière, sous la main de Prince.

Elle incarne Jackie Kennedy de brillante manière pour la télé (vers 1h02:30) auprès de Raul Julia, qui lui est, dans la peau d'Aristote Onnassis. Elle brille aussi à la télé dans le drame historique Parnell & the Englishwoman en 1991.

En jouant Hamlet au théâtre auprès de Joseph Fiennes (le frère de Ralph), les deux tombent amoureux l'un de l'autre. Fiennes quitte son épouse, mariée il y a 4 ans, et Annis quitte Wiseman, avec qui elle aura partagé 23 ans de sa vie, et 3 enfants. 11 ans plus tard, Fiennes et Annis se sépareront à la suite de rumeurs d'aventures de la part de Fiennes.

Elle est formidable dans une série télé dans la peau d'une femme mariée, pourchassée amoureusement par un homme plus jeune. Elle connait la chanson (Fiennes a 25 ans de moins qu'elle). Elle a un court rôle, mais très intense, dans l'excellent film The Debt Collector et la même année brille à la télé dans Wives & Daughters.

Elle continue son travail au théâtre et au cinéma, et garde une philosophie toute simple de la vie qu'il ne faille jamais traîner des problèmes trop longtemps, puisque la vie est franchement trop courte pour se la polluer davantage qu'elle ne le fait déjà.

Elle est toujours adorable.

La dernière fois qu'on l'a vue sur grand écran, c'est dans un petit rôle amusant dans Shifty, il y a 9 ans.

En revanche, on la voit sur les ondes télé britanniques en 2007, 2009, 2010 et en 2015.

Francesca a eu 72 ans il y a 10 jours.  




mardi 23 mai 2017

Gangrène Grunge

Le grunge est un style musical à cheval entre le heavy metal, le rock de garage, le rock indépendant, le punk harcore,le shoegaze et le simple rock'n roll. Il a essentiellement été développé sur la côte Ouest des États-Unis, (Seattle, San Francisco, L.A., Washington State) dans les années 90.

Bien que certaines exceptions ce soient appliquées, j'ai été un très faible fan du genre musical. J'ai même tant décroché que je me suis vivement tourné vers le Jazz à cette époque.

Mais le genre musical a marqué les années 90, en Amérique surtout, on ne peut le nier.

Ce qu'on ne peut plus nier non plus, c'est que la plongée dans le nihilisme, le rejet de la théâtralité pour une tenue sale et pauvre, les textes sombres, marginaux et volontairement associaux, ont mené vers un pessimisme qui a aussi ouvert la porte à de nombreuses morts précipitées.

La précarité générationnelle chantée par ma génération s'est trouvée une forme de retraite.

La soustraction du monde des vivants.

La semaine dernière, une nouvelle figure de proue du mouvement, tombait elle aussi.
Avant l'heure.

Voici quelques noms, soustraits à la vie, et issus de la scène grunge depuis 1995.

Kurt Cobain a été l'un de phares les plus important du mouvement grunge. J'ai son journal dans mon sous-sol, depuis longtemps, une promo copy que j'avais eue gratuitement dans un ancien emploi. Je ne l'ai jamais ouvert par pudeur. Je choisis mes pensées malsaines. Kurt peut bien garder les siennes. Je sais où ça mène.
Le 1er mars 1994, Cobain est en Allemagne avec son band Nirvana. Il est diagnostiqué d'une bronchite après un spectacle et d'une sévère laryngite. Il est amené d'urgence dans un hopîtal de Rome en Italie. Quand son amoureuse Courtney Love le rejoint, il a overdosé d'un mélange de champagne et de flunitrazépam. Il est inconscient pendant quelques jours et reste 5 jours aux urgences. Love dira qu'il s'agissait de sa première tentative de suicide.

Une semaine plus loin, Cobain s'est enfermé dans les toilettes avec un fusil et menace présumément de se tirer. Love a appelé la police Celle-ci intervient, lui confisque son arme et beaucoup de drogue. Cobain prétend qu'il ne voulait pas se tuer, mais plutôt se cacher de Courtney, qu'il n'est plus capable de supporter.
Love lui prépare une intervention avec des amis, ce qui enragera Cobain mais il accepte de joindre un programme de désintox. Il fuit toutefois le lendemain matin en escaladant la clôture de l'endroit. En prenant l'avion pour L.A., il se trouve assis directement aux côtés de Duff McKagan, bassiste de Gun's & Roses. Nirvana et Gun's & Roses se détestent et pourtant, Cobain est l'homme le plus heureux de rencontrer McKagan. Celui-ci comprend que rien ne va plus.
Courtney engage un détective pour le retracer. Les autres membres de Nirvana doivent annuler la présence du band au festival Lollapaolooza parce qu'ils sont sans nouvelles de Cobain et pensent qu'il veut saborder le groupe. Son corps est découvert le 8 avril par un électricien qui venait installer un système de sécurité chez lui. Il croit d'abord qu'il dort, mais du sang sort de son oreille et un fusil est dans sa main et pointe vers son menton. Une lettre est tout près expliquant son état d'esprit. Il serait mort depuis trois jours déjà. Le grunge vient de marquer son époque sombrement, Cobain avait 27 ans.

1995.
Le 11 juillet, Shannon Hoon, chanteur de Blind Melon, et son épouse, ont une petite fille. Avant qu'elle ne naisse, Hoon joint un programme de réhabilitation pour cesser ses envies de drogues. Quand une tournée débute en août, Hoon s'adjoint un parrain qui l'empêchera de consommer. Mais Hoon parvient presque toujours à le déjouer. Le 20 octobre, le groupe offre une prestation décevante à Houston. Hoon se lance dans une virée de drogue toute la nuit. Le lendemain le band doit se produire en Nouvelle-Orléans. L'ingénieur du son veut réveiller Hoon dans l'autobus, mais celui-ci est dans le repos éternel. Overdose de cocaine. Il avait 28 ans,

Alice in Chains est un band fondé en 1987 par le guitariste Jerry Cantrell et le chanteur Layne Staley. Le band sera considéré parmi le big four du grunge de Seattle avec Nirvana, Pearl Jam et Soundgarden.
Le 19 avril 2002, le comptable du groupe mentionne qu'aucun mouvement d'argent n'a été fait depuis 2 semaines dans le compte de Staley. Sa mère confirme qu'elle n'a pas eu de nouvelles de son fils depuis 2 semaines non plus. Mike Starr, ancien bassiste du band, comprend tout de suite. Il urge que l'on se rende chez Staley. On découvre Staley, maigre comme un clou, mort depuis 12 jours. d'une overdose Sa mère pensera même pendant quelques secondes que Staley a confectionné une réplique miniature de lui-même, en mannequin, et l'a placé sur le divan. Starr était avec lui 13 jours avant. Staley était en overdose et Starr voulait appeler le 911 en toute urgence. Staley ne voulait rien savoir, menaçant Starr de mettre un terme à leur amitié si il le faisait. Ils s'engueulent sur le sujet et Starr le quitte. Staley meurt quelques heures plus tard. Starr ne se le pardonnera jamais, entrera 13 fois en cure de désintox lui-même avant d'overdoser fatalement à son tour, en 2011. Staley avait 32 ans. Starr, 44.

Scott Weiland avait été le chanteur de Stone Temple Pilots de 1986 à 2002, puis à nouveau de 2008 à 2013. De 2003 à 2008, il avait fait parti du super band Velvet Revolver. En 2015, il est du band Wildabouts, et en décembre, il est en tournée à Bloomington au Minnesota. Cette même année, le groupe a perdu son guitariste Jeremy Brown d'une surdose de drogue à l'âge de 34 ans. Weiland s'endort dans l'autobus pour toujours à l'âge de 48 ans. Surdose de cocaïne, d'ethanol et d'amphétamine de dioxyméthylène.

Chris Cornell a été la figure de proue du band Soundgarden. Avec eux, il lance 6 albums entre 1988 et 2012. Il sera aussi du groupe Audioslave pour trois albums, en 2002, 2005 et 2006. En 1991, il chante pour Temple of the Dog. Entre 1999 et 2015, il lance 4 albums en solo. Toute sa vie il a lutté contre la dépression.

Il a perdu son combat la semaine dernière, lorsque retrouvé pendu dans sa chambre d'hôtel à Détroit.

Le Grunge n'a rien du tournesol.

Il fait manger les pissenlits par la racine très efficacement.

lundi 22 mai 2017

Les Patriotes

Depuis la conquête des Anglais sur les Français en 1759, le gouvernement de la Province of Quebec est mené par un général nommé par Londres qui assume les pouvoirs absolus.

Contrairement à ce que Denis Coderre affirme dans un moment qu'il voudrait JFK, des gens sont nés sur le territoire Canadien d'Amérique du 17ème siècle., des gens que l'on pourrait plus tard simplement appeler des Québécois.

Mais les Anglais dominent. Chez les fonctionnaires, on retrouve 54 canadiens français, mais 126 Anglais en 1835. De plus, les Anglais reçoivent 58 000 Louis en salaire tandis que les Canadiens français n'en sont payés que 13 500. Un tendance qui aura la vie longue. Les juges anglais sont payés 28 000 Louis tandis que les Canadiens français, 20 000 Louis de moins.

Bien entendu, cette injustice ne fait aucun sens. Le parti canadien a comme chef Louis-Joseph Papineau en 1815. Le parti devient le parti patriote en 1826. Le but du Parti Patriote est de s'affranchir de Londres et des Anglais. Le Canada doit être mené par ses habitants, pas par la reine, outre-mer. Le rang des réformistes est composé principalement de paysans, mais aussi de sujets britanniques issus de professions libérales comme avocats, médecins, notaires ou journalistes. Lors des élections de 1832, la tension monte et l'intimidation est des mise lors des élections qui peuvent durer jusqu'à un mois. Si il y a un seul voteur par heure, on garde les bureaux ouverts. Le 21 mai, trois patriotes sont tués par l'armée amenée en renfort pour calmer les échafourées.
Les journalistes François Languedoc et Pierre Billette y trouvent brutalement la mort et le typographe du journal Le Minerve Casimir Chauvin y trouve aussi inutilement la mort. Personne des trois ne faisaient parti de l'émeute. Ça créé un effet de choc qui ne se dissipera pas de sitôt. 5000 personnes assisteront aux funérailles des 3 pauvres hommes, au mauvais endroit, au mauvais moment.

L'animosité entre les deux groupes ne fera que s'envenimer avec le temps. Encore de nos jours, la peur de l'anglais, de la part du francophone et vice-versa, est bien existante. Surtout chez les aînés.

On exige une meilleure représentation des francophones chez les décideurs. Ceci est promptement refusé. Les anglais font passer une loi anti-rassemblement public, loi transgressée par Wolfred Nelson et Louis-Joseph Papineau qui y tiennent un rassemblement majeur qui sera un élément précurseur de la rébellion à venir. On créé six comtés: Richelieu, Rouville, St-Hyacinthe. Chambly, Verchères et L'Acadie. De nombreux intellectuels anglais francophiles se joignent aux Patriotes, dont beaucoup d'irlandais, qui comprennent parfaitement l'oppression anglaise.

Le clergé se positionne principalement en faveur des Anglais. En tout cas, l'évêque de Montréal. Mais en privé, plusieurs curés supportent les patriotes. La Société des Fils de la Liberté est créée. François-Marie-Thomas Chevalier de Lorimier fait le lien entre les les Fils de la Liberté et le parti patriote. Le doric club se trouve à être l'antithèse des Fils de la Liberté. Comme le doric club a pigé dans les membres et anciens membres du British Rifle Club pour se bâtir, ils sont plus facile à armer. Quand les Fils de la Liberté et le Doric Club s'affrontent dans le marché de la Rue St-Jacques, le doric Club est mieux armé et les Fils de La Liberté deviennent un mouvement clandestin.

L'été 1837 sera chaud. Trois affrontements majeurs se produisent entre le doric club et les Fils de la Liberté: à St-Denis, St-Charles et St-Eustache. Les patriotes font belle figure contre le doric club à St-Denis, mais ne feront pas le poids contre les mieux préparés anglais à St-Charles, puis à St-Eustache. Des centaines d'arrestations seront faites et plusieurs patriotes fuient vers les États-Unis.

L'insurrection franco-canadienne restera manquée.

En 1838, les patriotes, entre 600 et 700 rebelles quittent le Vermont pour investir le Bas-Canada, mais sont refoulés aux frontières des États-Unis. Puis, une seconde fois, entre 800 et 900 cette fois, essaient de revenir vers Richelieu et St-Jean de Napierville, mais on s'est fait voler toutes les armes.

À Beauharnois, la rumeur veut qu'un cargo de soldats anglais menacent. Des patriotes s'emparent du bateau vapeur et de ses occupants qui ne sont que quelques uns, qu'ils font prisonniers et coulent le bateau. 1200 anglais viennent venger l'assaut et font à leur tour prisonniers les patriotes.

Pendant ce temps, à Lacolle, on veut voler la cargaison d'armes des volontaires loyalistes anglais. Les patriotes gagnent la première journée, mais perdent la seconde.

À Odeltown, les patriotes font reculer les loyalistes, mais des renforts britanniques viennent les sauver. Les patriotes retraitent vers Napierville.

Pendant tout le conflit les autochtones, Iroquois de Kahnawake et de Kanesatake, sont neutres. Ils collaborent parfois avec les britanniques, mais ne nuisent jamais aux patriotes, qu'ils aident à leur manière aussi. Ils sont habiles diplomates. La menace de se faire exproprier est réelle et les amérindiens collaborent avec tout ceux qui peuvent faire éloigner un besoin de se faire assimiler.

Le gouverneur Lord Durham est envoyé et a pour mission de réduire au maximum l'autonomie des canadiens français. Pour Durham, les canadiens français sont un peuple inférieur, sans histoire, ni littérature directement responsable des désordres sociaux récents. Pendaisons multiples, exil, torture, saisie de terre et de biens, tout ça est relaté avec beaucoup de soin dans le film de Pierre Falardeau racontant les 24 dernières heures de De Lorimier.

Depuis 2003, le jour de la reine a été remplacé par le jour des patriotes. Plus représentatif de notre société distincte. Cette année nous rappelle le 180ème anniversaire de la rébellion des patriotes.

Des francophones et des anglophones fort braves et courageux.
Qui auront été à l'origine de notre total affranchissement social des anglais.

Nous sommes en congé férié aujourd'hui en pensant à eux.

Merci la vie d'aujourd'hui, pour les patriotes d'hier.

On a tous des raisons de rester très fiers de ce que nous sommes.

Et avons été. Et serons un jour.


dimanche 21 mai 2017

De Mauvaises Conditions Climatiques (Insoupçonnées)

Connaissait-on Karine Major?

Je ne parle ni de vous, ni de moi. Nous habitons ailleurs qu'à Rimouski, Cacouna ou Amqui.
Nous avons tous de bonnes raisons de ne pas la connaître.

Mais ses proches?
Incluant son amoureux, Alexandre Livernoche?
La connaissaient-elle?

L'aveuglement familial a un peu sévi dans le cas de sa disparition.

Le 9 mai dernier, elle devait se rendre à Amqui pour y travailler comme tous les jours. Elle est chimiste, et jamais ne dérogeait-elle de son horaire, de sa discipline, de son parcours. Elle ne s'est jamais pointée. Elle est non seulement devenue introuvable ce jour-là, mais le localisateur de son téléphone cellulaire la plaçait même à Cacouna, soit en direction complètement opposée de la route de son travail. De plus, des images nous la montraient relativement énervée, se parlant toute seule, en regardant constamment au-dessus de son épaule, retirant 1000 gros dollars d'un guichet.

Puis plus rien.

La famille était catégorique. Ça ne ressemblait pas du tout à celle qu'elle connaissait. Elle avait très certainement été enlevée contre son gré et on lui faisait faire des choses qu'elle n'aurait jamais choisi d'elle-même. Sa voiture était maintenant en recherche nationale et son visage. diffusé partout.

Heureusement d'ailleurs, puisque c'est parce qu'il l'a reconnue des images de la télé qu'un Saskatchewanais l'a interpellée sur la rue et qu'il a alarmé les autorités.

Mais jusqu'au 15 mai, la famille rejetait tout hypothèse de fuite de son plein gré. Elle était kidnappée.

"Elle était extrêmement fatiguée ces derniers temps, mais rien de totalement anormal" disait ses proches.

C'était les conditions météo que l'on avait omis de considérer avec sérieux.

On découvre, 3 jours avant qu'elle ne soit retrouvée, que Karine a consulté comme dernier geste sur sur le net les mots-clés "mal de vivre" et "oppression". La police soutient alors que la disparition de Karine ressemble maintenant davantage à un départ. La famille rejette l'hypothèse.

La famille et les proches découvriront une nouvelle Karine.

Celle-ci a déclaré aux policiers avoir été enlevée par un homme qu'elle avait prise sur le pouce et qui l'avait amenée en Saskatchewan contre son gré. Toutefois, on a prouvé que son véhicule avait été abandonné au Manitoba et qu'elle avait fait le reste du chemin, elle-même, sur le pouce, jusqu'en Saskatchewan.

La chimiste de 26 ans a été accusé de méfaits pour ses mensonges, jeudi dernier.

Ironiquement, ce même jeudi. il a fait un splendide 30 degrés sur Montréal. Une journée formidable de beau temps. J'ai conduit la voiture nu pieds deux fois passé 14h. Toute la journée on a annoncé qu'en fin de soirée, il y aurait menace d'orage violent. C'était dur à croire, Jusqu'à ce que la nuit tombe, c'était juillet en mai. On s'est baigné quatre fois chez nous. même tout juste avant de se coucher.

On a tous fait fi des prévisions météo. On a pas voulu croire en l'orage.

Puis, quand personne ne regardait et que tout le monde dormait, l'orage a tonné.

Karine a voulu repartir à zéro. Elle a peut-être aussi été victime d'une désorganisation mentale.
Probablement les deux.

Faudra que ses proches l'admettent et l'acceptent. La voient. L'écoutent.

Pour ce qui est de nous, faudra fermer les caméras, maintenant.
Nous, les voyeurs.
C'est pas à la télé de lui être attentive.

Y a des météos devant lesquelles faut savoir tirer les rideaux.
Ses proches doivent pour leur part ouvrir les leurs.