mercredi 20 janvier 2010

Démocrates mais pas Libéraux(et maintenant Républicains)


"L'impossible" est arrivé hier au Massachussets.

Les Républicains ont raflé les honneurs.

Les Démocrates ont perdu serait aussi une manière tout aussi juste de lire la chose.

Voici en gros pourquoi.

Le Massachusetts est un état démocrate depuis presque toujours mais pas un état libéral. Il y a des différences majeures entre les deux.

Si il est vrai que la majorité des gens dits "Libéraux" sont démocrates c'est aussi vrai que la majorité des démocrates ne sont PAS libéraux.

Tout est dans ce clip du merveilleux film Good Will Hunting dont l'action se déroule justement à Boston.

Ben Affleck et Matt Damon sont des démocrates, le gars à la queue de cheval est un libéral. Les deux premiers sont éduqués mais peuvent choisir de régler une dicussion par un coup de poing dans le stationnement (projection: une intervention militaire?). Le second est plein d'idées mais se débrouille mal. Ses idées il les as prises dimanche dernier à la télévision puisque selon lui les dimanches ont été inventés pour regarder des intellectuels débattre des grands enjeux de la société.
Damon & Affleck, les démocrates, pensent que le dimanche est le jour du football. Le démocrate a assisté à la remontée spectaculaire des Red Sox face aux Yankees en série mondiale, il a crié parmi la foule. Le Libéral a suivi tout ça à la télé ou dans les journaux.

Le Libéral pense que voter c'est poser un geste noble. Le démocrate pense que voter c'est réparer les routes, créer de l'emploi, financer les écoles et les services sociaux.

Le Libéral pense que le monde de la politique est justement à propos de la politique et des projets de loi. Le démocrate pense que c'est la voix du peuple.

Le premier est verbeux, le second est paroissial, rudimentaire, col bleu.

Le premier va expliquer l'ivrogne pourquoi il n'aurait pas dû boire, le second va le relever si il tombe au sol et lui enlever sa bouteille.

Le Libéral a voté Barrack Obama mais le Démocrate a voté Hillary Clinton (Qui a d'ailleurs gagné 56% vs 41% même si Barrack avait été endossé par le lion du sénat- feu Edward Kennedy)

Scott Brown a gagné hier. Le all-american boy

Martha Coakley est une femme mariée qui a choisit de vivre sans utiliser le nom de son mari. Pour une partie de la base démocratique ceci est déplacé et hors du commun. Lire irritant.

Elle croit que de se présenter à un match des Bruins est une perte de temps et quiconque lui ferait croire le contraire aurait une roche à la place du cerveau. Elle ne connait ni Curt Shilling, ni Doug Flutie.

Elle a suggéré à la radio que dans les cliniques d'urgences, ceux qui sont contre l'avortement ne devraient peut-être pas y travailler. Dans un état qui compte 8 hôpitaux Catholiques, 16 cliniques indépendantes et 19 organisations de la santé largement financées par de l'argent de l'église catholique (Sans compter le nombre de soeurs qui y travaillent) c'était plutôt malhabile, non?

Elle est aussi débalancée dans son propre état que le serait Richard Latendresse à Radio-Canada.

La réforme de la santé est-elle morte hier soir au Massachusetts?
Es-ce vraiment surprenant qu'elle ait perdu hier?

Pas tant que ça au fond.

C'est Ben Affleck qui a été élu comme gouverneur de l'état.

Et ce matin il danse en se regardant dans le miroir avant d'aller tenter de séduire sa cible.

1 commentaire:

Cybèle a dit…

Jones, vous avez vraiment une manière unique d'expliquer les choses. Votre analogie avec le film Good Will Hunting est délicieuse et met de la couleur dans l'exposé d'une défaite ou d'une victoire... De qui par un autre aurait paru terne et compliquer.

J'aime beaucoup, je crois que vous feriez un bon vulgarisateur politique.