jeudi 21 janvier 2010

Allahu Akbar


L'indécence.

C'est un peu beaucoup Pierre-Karl Péladeau qui essaie de donner des leçons sur les relations de travail avec les syndicats à la conférence économique de Lévis alors qu'il a deux lock-out dans sa propre cour. Si les participants de cette conférence avaient eu une tapette à mouche ils l'auraient utilisée contre le tâcheron ce matin.

Cette conférence où on a pelleté autant de nuages que l'on découvre de cadavres en Haiti a une fois de plus démontré le manque total de vision de notre gouvernement de conservateurs défroqués. Tout le monde est pour la vertu, ventru frisé, allez on arrête de déconner!

L'indécence c'est aussi Patrick (E.) Roy qui se montre outré du coup de coude d'un joueur adverse sur un de ses joueurs.

Quoi?

Le même Patrick (E.) Roy qui salivait après qu'il eût ordonné à son raisin de fils de piocher en malade sur la tête d'un gardien non-coopératif?

Faut-il en rire ou en pleurer?

Si les gens prononcent un inexistant "E" à la fin de Patrick c'est assurément pour "Enculé".

L'indécence c'est aussi le gros Chavez du Vénézuela. J'avoue que j'ai la critique habituellement plus faible à l'égard de ceux qui résistent à l'empire Américain. Et Chavez ne plie jamais face aux fils de l'oncle Sam.

Mais là il dérape...

Chavez accuse les États-Unis de vouloir reprendre Haiti en profitant de leurs malheurs actuels. Il est vrai qu'ils ont perdu l'île en 1934 (les Étatsuniens occupaient l'île de 1915 à 1934). Mais les États-Unis sont toujours la plus grande force d'intervention au monde. Ils ne l'utilisent pas toujours à bon escient mais ils sont la plus importante aide que l'on peut espérer lorsqu'en détresse. De vouloir leur mordre la main tendue qui veut/peut aider relève de l'anti-américanisme primaire, juvénile et malsain.

Venant d'un homme qui a voulu se voter un mandat à vie comme président et qui cite des informations érronée comme "les États-Unis contrôlent l'aéroport" (ce serait en fait le Canada) il y a lieu de se questionner sur son jugement.

Ce serait comme cracher sur Madonna qu n'aurait donné QUE 250 000$ pour aider La Isla Bonita décimée.

Plutôt con.

Oui il faut TOUJOURS douter des intentions réèlles venant des États-Unis. Faut-il crier au loup à tout coup? Non. Laissons-les jouer au héros car c'est actuellement ce qui est nécéssaire. Soyons juste suffisament vigilant pour ne pas les laisser hypnotiser les poulets.

Donnez à Chavez un os à ronger entretemps, quelqu'un.

Toujours sous le chapeau de l'indécence, on découvre que les soldats des États-Unis ont des références bibliques de gravées sur leur arme de combat. Les talibans et les extrémistes musulmans ne crient-ils pas "Dieu est grand" avant de se faire sauter?

Et on me fera croire que la religion n'est pas à la base de toutes les guerres?

L'armée Canadienne pêche aussi par totale grossièreté avec sa statistique risible de 4 morts civiles dans toute l'année 2009. Les soldats canadiens qui luttent contre l'insurrection talibane dans le sud de l'Afghanistan auraient tué quatre civils l'an dernier, selon des données militaires sorties aujourd'hui.

Comment épelle-t-on boulechite?

H-A-R-P...

Ce type de statistiques tiens à garder les vrais chiffres à l'ombre.

Cette information, vraie ou non, ne sert qu'à donner l'illusion que l'armée ne se trompe pas souvent.

Mais si nous savions tout, l'indécence serait vraiment partout.

On vivrait en Alberta où la menace qu'une chanteuse aux seins pneumatiques qui se dénuderait du sein droit en direct à la télé pendant une demie-seconde est toujours bien réelle.

1 commentaire:

Tym_Machine a dit…

"Le même Patrick (E.) Roy qui salivait après qu'il eût ordonné à son raisin de fils de piocher en malade sur la tête d'un gardien non-coopératif?

Faut-il en rire ou en pleurer?

Si les gens prononcent un inexistant "E" à la fin de Patrick c'est assurément pour "Enculé"."

Entre frapper sur l'équipement d'un gardien paddé à bloc qui a eu zéro impact sur sa santé physique et frapper dans le visage d'un défenseur qui ne s'en attend pas à son retour au banc, geste qui engendre une perte de 3 dents et une commotion cérébrale, il y a une marge incalculable entre les deux.
Et si vous ne le voyez pas, vous faites vraiment preuve de mauvaise foi.

Pour ce qui est d'être si vulgaire à l'endroit d'un hal of famer qui a permis au CH de gagner ses 2 dernières coupes, les seules des années 80 et 90, ça me sidère. Et pourtant je ne suis pas du genre à verser dans la dentelle mais quand ça frise la gratuité, à l'instar du geste de Cormier, il faut le souligner.