mardi 2 mars 2010

Les imposteurs


Le problème avec la morale c'est que c'est toujours la morale des autres.

Je ne me souviens plus quel caillou aux cheveux longs dans le cou a prononcé cette phrase savante, Léo Férré? Woody Allen? Albert Einstein? Bozo le clown?

Bref peu importe, il a raison.

Il existe des milliers de filou à travers le monde (moi, des fois-maintenant) qui, convaincus qu'ils possèdent LA vérité mondiale, vont tenter de jouer au messager et s'inflitrer dans le quotidien de tous et chacun sans scrupules.

Comme ce barbu épinglé sur une croix il y a des millénaires. Aimez-vous les uns les autres, ça va, we get it mais les buissons ardents qui jasent... pleaaaaaaaase...

Ou ce prophète qui récitait les versets du Coran qu'il présentait comme la parole même de d'Allah, transmise à lui par l'archange Gabriel (en texto sur son Iphone)

Ou ce gros bienheureux imberbe qui, de par sa sagesse, réalise l'éveil, c'est-à-dire atteint le nirvāna, ou transcende la dualité samsara/nirvana. Sans marijuana mais peut-être avec un peu d'opium.

La vérité, la vraie à mon avis, c'est que la religion est une affaire totalement privée. Comme s'arracher les poils du nez dans la salle de bain. Ce n'est pas quelque chose qu'on impose, ni même que l'on devrait partager. Avec ceux que nous croisons dans nos temples respectifs peut-être mais pas ailleurs. Transposer les dogmes de textes archaiques à nos sociétés civilisées de 2010 relève de la bêtise absolue.

Cette histoire de femme portant le Niqab expulsée d'un CEGEP de Ville Saint-Laurent est à faire frémir. Le CEGEP s'est agenouillé de manière totalement humiliante devant les lois barbares que lui commande sa religion en accommodant l'étudiante. On lui a permis de faire son exposé oral de dos à la classe (personnellement je lui aurais tiré un élastique).

Je suis heureux de voir que Sohail Raza, président du Congrès musulman canadien, estime que «le niqab n'est pas compatible avec le mode de vie canadien, avec n'importe quel mode de vie, en fait». Il faut savoir que le Niqab n'est pas le Hijab dans lequel on voit au moins le visage. Le niqab c'est très près de la burqa, où on voit simplement les yeux ou rien du tout.

C'est inconcevable ici ou ailleurs.

Il y a eu une belle patience professionnelle de la part du CEGEP mais la plainte de la petite dame, j'espère qu'on se le passera entre les jambes suite à un numéro deux.

Porter sa foi au visage n'invite certainement pas à l'harmonie, c'est un acte très hostile. C'est dire aux gens de garder leurs distances.

Ces mots viennent de Raheel Raza, militante des droits des femmes musulmanes, qui a fondé le groupe Forum 4 Learning, rappelle que le Coran ne requiert pas de se couvrir le visage, mais seulement de se vêtir avec modestie.

Rassurant au moins.

Ce qui l'est moins ce sont ses gens comme Laura Silsby et Charisa Coulter. Ses deux femmes Étatsuniennes sont toutes deux accusées d'enlèvement de mineurs et d'association de malfaiteurs après avoir été arrêtés fin janvier avec 33 enfants haïtiens sans papiers à la frontière dominicaine.

Laura Silsby nous montre un visage angélique à la caméra depuis les touts débuts. Comme tout bon manipulateur l'aurait appris. Maintenant elle nous montre des passages de la bible à la caméra.

Si on ne la coffre pas (car la décision juridique sera rendue demain) peut-on au moins lui faire manger sa bible?

Moi ça me ferait du bien.

1 commentaire:

Tym_Machine a dit…

Excellent article et excellents commentaires!!