jeudi 28 octobre 2010

Adamus

IL FAUT RETIRER DOMINIQUE POIRIER DES ONDES!!!!!!

Ceci est message au nouveau patron de la radio de Radio-Canada, Patrick Beaudouin.

Il n'entre en fonction officiellement que le 1er décembre mais il va quand même tendre l'oreille d'ici là.

Quand on fait de la radio, on doit avoir un minimum d'intérêt pour la musique. Un minimum. Même quand on fait de la radio dite "talking heads" où l'on parle plus que l'on écoute des accords de musique c'est la moindre des choses que d'indiquer le titre qui vient de passer en ondes. C'est inévitable quand ce n'est pas la musique la figure de proue de notre émission. Sinon c'est comme manger entre amis sans jamais évoquer les plats dégustés. Sans même effleurer le sujet. C'est du non respect.

La chanson prend trois/quatres minutes, nommer l'interprète et le titre de la chanson prend trois/quatres secondes.

Je ne demande même pas le nom de l'album en complément d'info, c'est pas trop exigeant non?

On a pas tous le temps de noter l'heure de diffusion du morceau (encore moins de faire les calculs quand l'émission est entendue en différée) et d'aller vérifier sur le site internet de Radio-Canada pour savoir quelle était la musique diffusée en ondes.

DOMINIQUE POIRIER NE NOMME JAMAIS CE QUE L'ON VIENT D'ENTENDRE!!!!!!!!!

C'est un tic atroce sur une radio meilleure que toutes les radios francophones du Québec.

Pour tout ceux qui ont aimé ce qu'ils ont entendu à 14h26 le mercredi 20 octobre, c'était Radio Radio avec Kenny G Non Stop.

Même scénario le vendredi 22 14h43, c'était Philippe Katherine et quelque chose qui devait s'appeller "Le Plus Beau Jour de Ma Vie".  (o.k. o.k. le lien c'est un autre de ces bijoux, je chercherai éventuellement son vrai titre mais bon...)Celle-là mon oreille l'a devinée car j'étais dans une région très éloignée. Je devine aussi que c'est peut-être sur un nouveau disque car je crois qu'il vient de publier une nouvelle galette. MAIS CE N'EST PAS DOMINIQUE POIRIER QUI ME LE DIRA!!!!!!!!!!
(Vérifications faites, ce n'est pas sur son dernier disque, c'est sur Mes Mauvaises Fréquentations, 1996)

Cette redoutable adversaire de l'info musicale répète son incompétence jour après jour à la barre de L'Après-Midi Porte Conseil.
Dans la même case horaire auparavant c'était Monique Giroux qui sévissait avec de la bonne musique francophone mais un style d'animation à faire hurler. Je vais commencer à croire qu'il y a une mauvaise vibration autour de cette heure de diffusion.

Dominique Poirier était en vacances cette semaine et c'est Catherine Perrin qui y faisait un travail rendu merveilleux simplement parce qu'elle nommait le titre entendu et l'nterprète.


Un conseil de l'aube, Doum : FAIS TA JOB!

Parlant de diffusion, ce que vous n'entendrez pas sur les ondes parce qu'il y a encore trop de traces du chansonnier et de la poussière de vulgarité c'est Bernard Adamus.

Il n'est pas ce qu'il y a de plus familial (J'avais sous-estimé l'impact de sa ligne "Mandela suce sa graine" sur mon unité...) est adepte d'alcooholic blues, de bols de toilette et de "dose" mal qualibrée mais sa musique est tout ce qu'il a de plus vibrant (Le Cimetière entre autre). Ce Montréalais d'origine Polonaise utilise l'harmonica, le banjo, la trompette et le trombone dans des mélodies dont je ne décroche pas. Très très Late-Night, rue Ontario.

Fond de buck dans n'importe quel sous-sol. Hot à -25 en hiver (pour la pièce Acapulco ou Y Fait Chaud).

J'aime tant que je lui ai fait un discret hommage en titrant mes dix dernières publications (+1 autre titre entre parenthèses) du nom de 11 des 13 chansons qui composent son premier album. Un album nommé aux Felix honorant la musique Québécoise (le prix Félix-Leclerc justement). Je n'ai pas honoré deux compositions que je trouvais des erreurs de recrue ou des blagues pour initiés seulement. Deux chansons que je saute systématiquement à chaque écoute.

Mais sinon 11 morceaux sur 13, very very very VERY nice. (Surtout Le Cimetière je le répète)

Pour amateur de blues, folk, bière.

Plus d'Adamus moins de Poirier.
Voilà ce que les amoureux de musique peuvent se souhaiter.

3 commentaires:

Aimgie a dit…

Pourvu que quelqu'un t'entende, monsieur Jones, j'ai souvent l'impression qu'on me lit le Coup de Pouce et ça m'ennuie considérablement.

Confier cette émission à la suave Catherine Perrin est à mon humble avis du gros gaspillage.

Merci encore une fois pour ces commentaires si pertinents.

Jones a dit…

Coup de Pouce: Tout à fait!

Je peux comprendre qu'il y ait un public pour ce type d'émission et ça, ça me va. À moi de ne pas l'écouter.
Toutefois, à cette heure je suis plus que régulièrement à l'écoute dans mes horaires du jour et si le contenu m'ennuie(presque toujours) ma porte de sortie c'est la zizik justement.
Zizik qui semble toujours dans les jambes d'un nouveau truc pour ne pas tuer nos plantes ou la recette du bonheur dans les rénovations.

(Je suis touché par votre fidélité Aimgie, Tymmachine et vous vous mériterez bientôt un Netrostar...:)

Aimgie a dit…

Je suis une inconditionnelle monsieur Jones, vous êtes le compagnon de mon premier café, moment magique et essentiel de ma journée. :)