jeudi 15 mai 2014

Triple Manque de Jugement

Il y a d'abord cette station télé qui bien souvent raconte ABSOLUMENT n'importe quoi (parce qu'ils tiennent à être "premiers sur la nouvelle") et qui la livrent n'importe comment à coup de "Alors làImaginez, faque...voyez, ici"

La bien nommée TVA.
Pour Ton Vacarme Agace.

Cette station télé dis-je bien, a eu la splendidement stupide idée de planter cette semaine un spectacle d'humour mettant en vedette Michel Barrette faisant un numéro anti-cycliste/pro-voiture. Le numéro est travaillé comme un exutoire complice des tous les irritants, de tous les maux, de tous les "torts" que les vélos peuvent causer aux automobilistes. Les gens rigolent en se tapant sur les coudes et en se disant "C'est donc vrai, les maudits vélos". Ce numéro, drôle probablement, est un seul numéro parmi plusieurs du spectacle de Michel Barrette. Ou peut-être étais-ce le seul de Barrette qui était dans un show qui regroupait plusieurs humoristes. Peu importe. Le 15 secondes d'humour que TVA avait choisi pour vendre son émission était cette rage (Non feinte, Barrette est un féru de voiture) de mononcle contre les maudits cyclistes.

(...)

DE TOUS LES NUMÉROS POSSIBLE, UN GÉNIE A CHOISI CELUI-LÀ POUR MOUSSER LES COTES D'ÉCOUTES DE SA STATION?

Alors que 2 morts à vélo viennent tout juste de se survenir dans les rues de Montréal?

Quel manque de classe, de tact, de professionnalisme et de jugement!
Aux chiottes TVA!
Pas Barrette, il a bien le droit de faire rire le monde comme il l'entend, mais de choisir ce segment en particulier, cette semaine en particulier...Vous allez me dire que ce n'était pas calculé?

Ton Vomi à l'Antenne.

************
Julie Boulet est venue mentir à la Commission Charbonneau. Sous serment. Elle était déçue de ne pas avoir été considérée par le nouveau premier Ministre Couillard dans son cabinet, elle sera encore plus déçue de voir que pendant qu'elle mentait fièrement à la télévision en disant qu'elle n'était pas au courant des cibles à atteindre et qu'elle ne vendait aucune carte du parti à quiconque, son propre parti disait 100% le contraire en arrière, au même moment, à Québec.

Le non-verbal dit tout. Et cette face de plastique fièrement relevée comme un abat-jour montrait une femme qui tentait de convaincre en balayant du menton sa propre effronterie.

"Vous n'avez jamais parlé à Monsieur Bibeau pour le financement du parti?"
L'hésitation qui a suivi son "non" trahissait à la fois la fatigue d'être questionnée toute la journée, la fatigue de se rappeler ses menteries et le manque de formation en arts dramatique de cette diplômée en pharmacie recrutée par Jean Charest lui-même, escroc en chef.

Ce qu'à raconté  l'ancienne ministre des transports était aussi vrai que le naturel de ce visage surbotoxé.

Ce n'était un secret pour personne que tous les ministres et la plupart des députés avaient des cibles à atteindre pour le financement du parti. Si il s'agissait d'un jeu vidéo, Julie Boulet grillait trois vies d'un coup, hier.

Par gros manque de jugement.

Et on a remis ses demies-lunes au pouvoir...

*************
Mettons la dernière erreur sur le manque d'expérience.

Toujours chez les Rouges, Phillipe Couillard et sa ministre de la famille, Francine Charbonneau, avaient choisi,dans le difficile exercice de multiples compressions, de mettre un arrêt au projet d'expansion des garderies et aux 28 000 nouvelles places promises.

Ce qui n'est pas une fâcheuse décision en soi.

Toutefois, plusieurs d'entre elles, avaient non seulement eu le ok, mais ils avaient aussi eu le financement et tout était construit, il ne manquait que les petits.

Ok pour freiner les garderies qui ne sont pas en route, pas financées, ni construite encore, mais celles qui sont sur les rails et qui avancent?...

C'était un peu comme freiner la livraison et la pêche à la morue, mais en retirant aussi tout ce qui se trouvait en rayon dans les épiceries. Quitte à l'enlever des mains du client en direction de la caisse.

C'est ce qui est arrivé à plusieurs parents lundi quand ils se sont fait dire que finalement, non, cette porte qu'on voulait ouverte se ferme sous vos yeux, ce matin.

C'était la bonne décision de mettre un frein à cette expansion, mais l'exécution était si boiteuse, et une chroniqueuse de TVA se trouvait parmi les mères lésées (ça aide à répandre le tumulte) que l'équipe Couillard s'est ravisée 48 heures plus tard.

Alors c'est ça le truc? Japper un brin et se trouver une jolie fille de TVA comme complice qui ameutera ses amis faiseux de nouvelles?

Toujours
Véhiculer
les
Aboiements

Si les Libéraux reviennent sur leurs décisions aussi vite tout le temps, leur crédibilité restera médiocre.

Après le témoignage de Julie Boulet d'hier, c'est quoi au juste une crédibilité libérale?



3 commentaires:

Cybèle a dit…

«c'est quoi au juste une crédibilité libérale?«

Il y a t-il un parti au Québec qui en a une, à part QS bien entendu? ;)

Jones a dit…

Moi c'est le parti Rhinocéros qui me branche.

https://www.youtube.com/watch?v=3zcVOF8MJIA

:)

Cybèle a dit…

Bon choix Jones! Je préfère de loin le parti Rhino que le Parti des escrocs. ;)