samedi 3 novembre 2012

Ce N'était Pas Correct Ce Que Vous Venez de Faire

La citation exacte était:
"Je ne peux m'empêcher de vous dire que ce n'était pas correct ce que vous venez de faire"

C'est la commissaire Charbonneau qui a dit ses mots mercredi dernier quand l'avocat de la ville de Montréal a lâchement souligné que le témoin Martin Dumont, ancien organisateur du parti du maire de Montréal qui avait impliqué celui-ci dans des magouilles la veille, avait volé des aliments et PIRE avait passé d'innombrables heures sur des sites pornographique, suffisament pour se mériter une réprimande.

Maître Dorval, là...Je ne peux m'empêcher de vous dire que ce n'était pas correct ce que vous venez de faire.

L'avocat s'est lui-même senti inconfortable et a demandé un ajournement hâtif de l'audience. Il n'a pas poursuivi en après-midi.

Le lendemain, les tribunaux québécois disaient la même chose à Gabriel Nadeau-Dubois le trouvant coupable d'outrage au tribunal pour avoir, en somme, parlé, quand on lui ordonnait de se taire.

Ce n'était pas correct ce que tu as fais, Gabriel.

Connerie, c'est la personnalité de l'année au Québec.
Et celle de l'an prochain, ce sera France Charbonneau.

Cette commission qu'elle dirige est tout simplement remarquable. Deux maires, de deux des villes les plus importantes en province, sont actuellement en réflexion sur leur avenir. En quarantaine du point de vue public. Assis sur le banc à la sortie du bureau du directeur de l'école attendant leur châtiment ultime. ET du directeur ET des élèves. On dit en réflexion mais il faudrait lire en consultation avec leurs avocats afin de savoir comment sauver leur peau.

Et la commission a quoi? un mois de fait? Cinq témoins de passé au confessional? Et Reynald Desjardins qui viendra plus tard. Et Frank Zampino (oui? non?). Et combien d'autres encore? 

N'oublions jamais que les Libéraux, Jean-Marc Fournier en tête, oui oui celui qui prend le crachoir pour les rouges contre tout ce qu'aura à avancer le PQ d'ici 10 mois, nous ont dit pendant deux ans qu'une commission sur le milieu de la constuction était inutile.

INUTILE

Maintenant que nous savons qu'il y aura un avant et un après Commission Charbonneau. Qu'une culture installée depuis des générations ne saura peut-être pas complètement éradiquée mais sera au minimum identifiée. Comme on identifie un cancer. Maintenant, on pourra tracer une ligne à ne plus jamais franchir.

Certains cancers se guérissent, vous savez.
Mais cette commission était inutile, disait Jean-Marc.

Pensez vous que les Libéraux se guériront des masques qu'ils se mettent sur le visage?
Pensez-vous qu'ils seront éclaboussés par les témoignages à la Commission Charbonneau?
Cette simple perspective rend l'exercice de l'écoute de la Commission fort excitante.

Il s'est quand même trouvé des gens pour défendre l'indéfendable. Vous vous rappellez ce gars qui disait que les interventions policières dans les repaires du maire Vaillancourt étaient cavalières?
Quand des autorités d'enquêtes sont rendu à investir les domiciles privés, secondaires et les comptes en banques, c'est qu'en général elle a de très solides preuves.

Et ce SANS la collaboration de la police. Gangrénée elle aussi?

Le cas du docteur Porter est identique. On ne fait pas de descente sans être convaincu des ses preuves.

Prochaine étape: les tribunaux.

Mais dans les tribunaux, c'est sur le petit Nadeau qu'on va frapper du bâton.
Pff! si le ridicule tuait...on serait débarrassé du Banquier...non ça c'est autre chose...

Ce n'est pas Nadeau-Dubois qui trichait.
Quelques mots à se remémorer grâce à la Commission Charbonneau:
Les tricheurs ne devraient jamais gagner.
6 mots qui, mis ensemble, devraient à eux seuls devrait devenir philosphie collective.

Quand France Charbonneau s'est penchée sur son micro et a planté son regard sur le triste Maître Dorval pour lui dire Je ne peux m'empêcher de vous dire que ce n'était pas correct ce que vous venez de faire, je l'ai trouvée extraordinairement belle.

Parce que Femme.
Aucun homme n'aurait été capable de dire une telle chose en de pareilles circonstances.

Et parce que personne, PERSONNE, ne semble avoir été  assez Homme pour être en mesure de le dire quand les ripoux du milieu de la construction ont voulu les corrompre.

4 commentaires:

Cybèle a dit…

J'espère que la commissaire France Charbonneau ira plus loin qu'un simple petit reproche à l'avenir.

http://blogues.lapresse.ca/boisvert/2012/11/01/la-commission-ne-doit-plus-tolerer-lintimidation/

Aimgie a dit…

Que j'avais hâte de te lire sur le sujet, et merde que ça fait du bien!

Il n'y a que toi pour écorcher Le Banquier en parlant de la commission Charbonneau. :) Moi j'ajouterais que TVA au grand complet devrait trembler si un jour le ridicule prenait les armes.

il n'y a que toi pour trouver madame Charbonneau belle et inspirée. Ce sera sans doute le seul mérite que je ne reconnaîtrai jamais à Charest, il a fait un choix judicieux.

Puis en lisant tes propos autour de GND, une seule phrase m'est venue à l'esprit: « Quand les bandits sont au pouvoir, la place d’un honnête homme est en prison » - Michel Chartrand

Te sachant orphelin de maire, toutes mes pensées sont avec toi! ;)

Jones a dit…

La théorie de Boisvert est plutôt bonne.

C'était clairement de l'intimidation pour les témoins à venir.

Jones a dit…

Ha!

La phrase de Chartrand s'applique tout à fait ici!

Merci de soutenir villes sans maires

"qu'ils reposent en paix" :)