lundi 7 avril 2014

Prévisitions Météo

Quand le PQ a annoncé son slogan pour la campagne électorale, nous étions au Mexique. Je suis donc revenu sans savoir ce qu'était le slogan.
Puis j'ai vu à la télé, sans le son, les faces de trois ministres mâles du PQ, Bédard, Gaudreau et Paquette (je crois) et ce qui était le slogan derrière eux sur un tableau bleu: DÉTÉRMINÉE.

Mais la caméra nous bloquait le début du slogan et je ne lisais que TERMINÉE.

Je me demandais mentalement "possession du pouvoir terminée?"
Peut-être dès ce soir...

À l'entrepôt la nuit, les gars se niaisent sur les élections.
D'aucun essaient de convaincre les autres de voter Libéral, les autres ne voient que la CAQ.

Le PQ ne semble même pas une option.

J'ai le feeling que la gang à Pauline va en manger une vilaine.

Tout aura été tout croche pour le PQ.

De PKP a cette promesse désespérée de baisser les impôts.
Jusqu'à ce que ce ne soit responsablement plus possible, Pauline?
On la connaît la chanson.

La gestion de la province confié à une femme n'aura peut-être duré que le temps de 2 grossesses.
Mais encore, on lui avait confié le volant avec obligation de chaperon.
Elle ne pouvait rien faire sans demander la permission.
C'est pour pouvoir diriger librement que Pauline et son équipe ont demandé des élections.

Ne serais-ce que pour pouvoir peut-être un jour respecter cette bonne idée d'élections à date fixe déjà bafouée.

Qu'est-ce qui fera (peut-être) perdre le PQ ce soir?
La charte? C'est bête, quelques amendements sur la seule chose qui ne passe pas dans cette foutu charte (les signes ostentatoires dans la fonction publique), une muselière sur le bouches des Janettes qui sont toujours plus humiliant(e)s avec leurs raisonnements de bottines et on est content de la maudite charte.

Pour l'instant, tout ce que les gens retiennent c'est qu'on est à la chasse à l'intégrisme islamique.
TOUTE forme d'intégrisme est dangereuse. Mais chasser des barbus de piscines de condos pour aînés...tabarnak!

PKP le poing levé en train de chanter souveraineté?
Oui, ça, ça a rendu le voteur frileux plus frileux encore. Lever le poing ça fait du vent. Les Québécois n'aiment pas le vent. Ils aiment voir le fleurdelysé flotter dans le vent, mais ils ne veulent pas investir à nouveau une mini fortune dans un nouveau débat identitaire.

Miss Marois,
Vous vous adress(i)ez à un peuple qui vient de se faire augmenter sa facture d'électricité pour payer la dette des mauvais payeurs d'Hydro.
Vous vous adress(i)ez à un peuple qui doit se faire violence pour accepter que payer son essence 1,37 $ est "une bonne affaire" (puisque l'essence était à 1,48$ la veille).
Vous vous adress(i)ez à des jeunes 100% évacués de la campagne électorale. Vous avez entendu UN SEUL des chefs parler d'éducation ne serais-ce qu'UNE SEULE fois?
Non, le Québec est trop divisé sur l'éducation. Et surtout, il ne comprend plus ses jeunes.
Les jeunes eux-mêmes ne se comprennent plus.
Vous vous adress(i)ez à un peuple qui à envie d'en avoir plus dans ses poches. Vous parler économie? alors pourquoi ne pas avoir développé sur Anticosti. Ce sera profitable pour tous?
Pour tous?

Miss Marois, vous travaillez vraiment pour tous ou pour vos amis?
Zavez encore peur des méchants anglais?

La dernière fois que je me suis senti comme ça, le jour du vote, c'est quand Bernard Landry avait sollicité un premier mandat. Je ne croyais pas en cette boule d'orgueil. Je ne pouvais me résoudre à voter pour cet homme qui avait pris de si mauvaises décisions (par rapport aux investissement à l'hippodrome entre autre).
Landry me semblait tellement impatient qu'il me faisait peur. Il aurait ranimé la machine à référendum en moins de deux.
Je le trouvais aussi tout simplement d'un autre âge, (confirmé quand il s'est mis à disserter en latin en point de presse). Tellement, que j'avais tout simplement voté, désabusé, pour le candidat le plus jeune sur ma liste. Donnant du même coup le pouvoir aux Libéraux.

Veux-t-on vraiment ramener ses crapauds au pouvoir? Après Charest? Même avec une barbe blanche, ça reste des crapauds. Le grand Schtroumpf est un schtroumpf quand même. La CAQ mettera-t-elle le PQ  K.O.?

Moi je préfère les grenouilles aux crapauds. Les Grenouilles bleues. Mais avec QS, Option Nationale, la CAQ, elles pâlissent les grenouilles.

J'ai le feeling d'une méchante volée du type "nettoyage du Bloc Québécois" aux dernières élections fédérales.

Par le simple poids démographique, on se dirige encore vers du 30-30-30-10. Donc d'un Québec au tier satisfait.

Le serons nous jamais?

Dans quel Québec nous réveillerons nous demain?

3 commentaires:

Cybèle a dit…

«J'ai le feeling d'une méchante volée...«

Votre "feeling" ne vous a pas trompé.

Jones a dit…

Notre Québec a la mémoire courte.

Je suppose que la culture du copinage plaît à suffisamment de gens sans colonnes au pays qui ne veut pas naître...:(

Cybèle a dit…

Vous qui êtes péquiste et moi qui suis QS nous nous retrouvons bien désolé ce matin.

Drôle de gens qui habite ce pays qui ne veut pas naître. :\